Quoi de neuf ?…

Quoi de neuf ? …

Pascal et Laure

C’est vrai que j’ai un peu laissé tomber…

Vous recevez mes courriers, vous êtes donc informés, mais les autres ???

De l’eau, de l’eau, de l’eau…. Allons-nous refaire un millésime 2013 ?

En qualité je ne pense pas, mais en degré peut être. L’eau a pour vertu de « diluer » le jus des raisins et donc de faire baisser le degré alcoolique. Affaire à suivre ; l’été n’est pas fini…

IMG-20190527-WA0004

Les travaux de la vigne ont avancés bon train. La maladie, mildiou, a bien fini par pointer son nez, raisonnablement.

En projet depuis quelques années déjà, la Vrille Têtue cherche à organiser les « Festi’vendanges ».

Journée de fête entre amis et amis-clients, le plaisir d’avoir ramassé le raisin de sa bouteille dans la joie et la bonne humeur, Gerbaude en remerciement des p’tites mains.

L’administratif n’est pas simple, le covid n’arrange rien. Affaire à suivre aussi.

 

IMG-20190608-WA0004

Je vous invite à suivre mon WhatsApp pour avoir des nouvelles plus juteuses et en direct.

Envoyez-moi un message pour que je vous intègre.

**********

 

Pascal ! On ne te voit plus !!???!!!  En effet, depuis quelques années, la réorganisation du travail n’est pas si simple et c’est essentiellement moi qui le fais… Je suis toujours présent et je viendrais vous voir dès que possible. La vigne a aussi besoin de mon regard bienveillant.

Donc, je vous confis souvent à Laure, mais ça ne change pas le goût du vin parait-il… quoique ?….

 

**********

 

Et si ? Et si la Vrille Têtue se diversifiait ? C’est le grand défi que je m’impose. Défi qui mijote depuis longtemps dans la marmite et qui prend tout son sens avec « les années Covid ».           « Autonomie végétalienne » comme je l’appelle.

Faire de la Vrille une banque alimentaire pour nourrir ses membres, dans un premier temps. Pour le partage des surplus, dans un deuxième.

Banque ? Oui, car je suis à la recherche de plants, semences, boutures, paysannes et naturelles. Légumes, fruits, fleurs comestibles, herbes aromatiques, vignes. Une banque de la biodiversité naturelle, loin des génotypes de l’Homme pour pérenniser et faire de ce lieu un jardin où chacun pourrait se servir. Utopie ? Peut-être….  Je suis prêt à partager avec vous si vous avez quelques-unes de ces merveilles de la nature.

**********

IMG-20191005-WA0000

J’ai le grand plaisir de vous partager le lien pour la Bande-Annonce de la web-série « Autour de Nous » :

Cela me parait intéressant de partager afin de générer un effet boule de neige. Alors n’hésitez pas !!!

 

https://www.youtube.com/watch?v=uTSwpAW4hI8&list=PLoL8nmUv1oTVyy4DiJGeaOucawyWCEQym&index=1&t=5s

 

Série, dont l’intégralité (les 8 épisodes) est diffusée depuis le 1er février sur la chaîne YouTube, les réseaux sociaux (Facebook et Instagram) et le site internet de Bordeaux Métropole alimenté par une page dédiée au projet global « Métropole Agricole » :

 

https://www.bordeaux-metropole.fr/Vivre-habiter/Une-metropole-nature/Se-nourrir/Metropole-agricole

 

Un petit avant-goût de la Vrille Têtue, épisode 8, si vous n’avez pas l’occasion de vous déplacer vous-mêmes !!!

….. Et près de chez vous ????

 

**********

 

Flavescence dorée 2013… Petite récolte 2016… Gelées 2017…Mildiou 2018… regelées 2019…Covid 2020…stop svp…

En 2017, vous étiez nombreux à nous soutenir suite aux gelées. Nombre d’entre vous se posent la question de comment nous aider. 2019 c’était encore la gelée qui faisait des ravages et, heureusement, la canicule a été évitée de peu.

2020 nous a fait très peur, la végétation a débourré beaucoup trop tôt !!!!  Nous avons eu « chaud » en mars et on se souvient encore du 27 avril 2017. Que nous réserve 2021 après ses gelées glaciales????

 

Les temps sont durs et La Vrille Têtue a du mal à s’adapter aussi rapidement.

Certains revendeurs des vins du domaine ont augmenté leurs tarifs d’achat. Certains clients règlent leur note avec un excédent.

 

Dans ce contexte difficile, je propose à la vente, et ce, pour nous aider, sortie de derrière fagots…

la bouteille de Bordeaux Supérieur 2010 à 25,00€.

Une bouteille solidaire qui permettra de renforcer les liens qui nous unissent.

Bien sûr, et comme d’habitude, vous pouvez acheter à l’unité.

En attendant, acheter de la Vrille Têtue nous aide déjà beaucoup !!!

 

**********

IMG-20200129-WA0011

 

Il est toujours, et plus que jamais, important que vous fassiez fonctionner le « bouche à oreilles » autour de vous, et partout en France, afin de faire connaître la Vrille Têtue à votre entourage. Nous livrons partout en France continentale, il n’y a donc pas d’excuse !.. Un frère, une sœur, un ami….

Nous sommes à votre disposition pour animer une dégustation dans le lieu de votre choix : chez vous, chez des amis, dans votre association, au travail… à préciser lors de la commande.

 

 

——————————————————————————————————————————————-

Marie-Pascal-et-Laurent

  Grand chamboulement !….

      A partir de janvier 2016, la Vrille Têtue ne parait plus sur les marchés de Bretagne, ni ceux de région parisienne; idem, dernièrement, pour  les marchés de Pau  et d’ Anglet

Du fait de la prise effective de retraite par Jean-Jo -mon père- , je n’ai plus la disponibilité nécessaire qui me permettrait d’être à la fois à la production sur le Domaine, et à la vente sur tous les marchés…

J’ai donc décidé de remplacer tous les marchés par des tournées de livraison, plus ou moins trimestrielles.

Tous les Amis de la Vrille Têtue connus sur les marchés en recevrons personnellement l’annonce, quelques jours avant, pour leur laisser le temps de pouvoir passer commande.

Il sera toujours possible de se « raccrocher » aux tournées, en passant par la case « contact »

Renseignez-vous: un détour ne me fait pas peur; je passe peut-être tout prés de chez vous!…